Qu’est-ce que c’est un emploi ?

Il s’agit d’une structure financée par Agefiph.

Cap Emploi a un double objectif pour les personnes handicapées :

Soutenir les personnes handicapées dans leur intégration professionnelle

A lire également : Emploi : comment réussir un entretien téléphonique ?

Maintenir les personnes ayant un problème de santé ou d’incapacité dans l’emploi

Le label « Cap Emploi » concerne environ 120 associations dans toute la France. Chaque personne reçoit un « conseiller » qui les suivra tout au long de sa carrière professionnelle.

A voir aussi : Comment s'en sortir en étant étudiant ?

Chaque année, Agefiph impose des objectifs sur l’emploi, l’accueil et le placement des personnes handicapées.

Qui peut contacter Cap Emploi ?

Toute personne reconnue comme handicapée, inscrite ou non auprès du Pôle Emploi et souhaitant bénéficier d’un soutien spécialisé dans son retour sur le marché du travail, peut contacter Cap Emploi ;

tous les travailleurs indépendants dont l’état de santé ou l’invalidité constituerait un obstacle à leur carrière professionnelle et qui auraient besoin d’un soutien spécialisé ; enfin

Toutes les personnes handicapées qui ont un emploi et qui sont confrontées à une détérioration de leur santé ou à des conditions de travail changeantes qui rendent leur situation professionnelle incompatible avec leur handicap.

Pour bénéficier des services de Cap Emploi, vous devez appartenir à au moins une des catégories suivantes :

Être titulaire d’une reconnaissance de la qualité des travailleurs handicapés (RQTH) décernée par la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) avec une orientation sur le lieu de travail ordinaire.

Avoir été victime d’un accident du travail ou d’une maladie professionnelle avec une incapacité partielle et permanente d’au moins 10 %.

Être une invalidité de pension avec une réduction de 2/3 de votre capacité de travail.

Être bénéficiaire de l’allocation pour adulte handicapé ou d’une carte d’invalidité, avec l’orientation professionnelle du MDPH.

Être ancien militaire ou assimilé à une pension d’invalidité, veuf ou orphelin de guerre.

Être pompier volontaire, victime d’un accident dans l’exercice de ses fonctions et bénéficier d’une pension d’invalidité.

Il existe toutefois deux exceptions qui n’entrent pas dans le cadre du soutien accordé aux personnes handicapées à Cap Emploi :

Bénéficiaire d’une orientation professionnelle du MDPH vers un établissement et un service d’aide par le travail (ESAT).

Être dans une situation où votre santé et votre condition physique ne vous permettent pas de faire un travail.

Quelques modalités à connaître…

Cap Jobs joue un rôle de soutien et d’accompagnement dans l’insertion professionnelle des travailleurs handicapés.

La structure :

Informe, conseille et accompagne les demandeurs d’emploi dans la définition du projet professionnel, dans la formation, dans la recherche d’un emploi, dans les aides et dans les dispositions existantes.

Cap Emploi joue un rôle dans le soutien et le maintien de l’emploi et du développement professionnel des personnes handicapées dans l’emploi.

La structure :

Fournit de l’information et conseille les personnes sur le plan juridique et sur la façon de conserver un emploi ;

Il analyse la situation et accompagne le travailleur dans la recherche et la construction de solutions appropriées ;

Mobilise un soutien et des services techniques, humains et financiers pour la mise en œuvre de la solution de maintenance ;

un suivi soutenu après l’entretien ;

Dans une situation ou un maintien dans l’emploi n’est pas réalisable, si la personne handicapée est employée dans une entreprise privée, elle reçoit une aide pour sa conversion professionnelle.

Cap emploi soutient également les entreprises dans leur approche du recrutement de travailleurs handicapés…

Cap emploi soutient les entreprises dans le but de faciliter le recrutement, l’intégration et la rétention dans l’emploi et les parcours de carrière des personnes handicapées.

Toutes les entreprises privées (indépendamment de la main-d’œuvre) et les travailleurs indépendants ayant une les personnes handicapées peuvent bénéficier de l’aide de Cap Emploi.

Quelles sont les conditions générales ?

Pour les entreprises, les conseillers de Cap Emploi fournissent assistance et conseil à toutes les étapes du processus de recrutement.

Cap Emploi joue un rôle dans le soutien et le soutien à l’intégration des salariés handicapés.

En termes de recrutement, les conseillers :

Analyser les postes à pourvoir et les profils recherchés ;

Informer l’impact du handicap sur le lieu de travail et, si nécessaire, mobiliser les moyens de les compenser ;

Ils cherchent et présentent des candidats ;

Ils mobilisent les aides financières existantes : aides d’État, Agefiph, etc.

En termes d’intégration, les conseillers :

Ils mettent en œuvre le suivi de la personne nouvellement embauchée ;

Ils doivent informer les aides et les dispositions qui existent pour préserver l’emploi des salariés en cas d’invalidité aggravée ou de changements sur le lieu de travail.

Cap Emploi aussi joue un rôle en appuyant et en soutenant le maintien en poste et le perfectionnement professionnel des employés handicapés.

A savoir :

Les conseillers du Réseau Cap Emploi sont présents dans chaque département. Ils suivent les besoins et peuvent faire appel à des prestataires sélectionnés par AGEFIPH : ergonomistes, spécialistes de certains types de handicap, etc.

Ils peuvent également faire appel à des partenaires tels que les services de santé au travail, la Caisse de retraite et d’assurance maladie du travail, etc.

Enfin, ils peuvent faire appel à des prestataires de services pour tous les demandeurs d’emploi : organismes d’évaluation des compétences, etc.

ARTICLES LIÉS