Quelle formation data choisir en 2022 ?

Les données sont devenues ce qu’il a de plus important dans une entreprise. Toutes les décisions passent par l’analyse de ces dernières. Pour cela, les personnes qui sont en mesure de manipuler les données sont plus recherchées. Alors, une formation dans le domaine devient indispensable pour exercer le métier. Voici pour vous un top des formations en data en 2022.

Le data analyst ou l’analyste de données

L’analyste de données comme l’indique son nom, est celui qui étudie les données liées à l’entreprise. Cela lui permet de faire des recommandations sur un problème à résoudre. Le data analyst est la personne qui provoque la prise de décision. Il faut noter que ce dernier doit bien faire l’analyse.

A lire également : Sommaire de rapport de stage : comment le structurer pour un impact optimal ?

Pour cela, il doit faire l’identification des données qu’il lui faut pour l’analyse afin de mettre en avant les tendances. Ces dernières lui permettront de rédiger les rapports assortis de solutions qu’il présentera à ses commanditaires (manager ou clients).

Pour prétendre à ce poste, vous devez avoir un Bac+5 dans le domaine du big data, de la statistique ou l’économétrie. Aussi, il faudra avoir une maîtrise complète des outils comme Excel et quelques langages de programmation comme Python, R, et SAS.

Lire également : Comment créer une frise chronologique sur PowerPoint 

Ainsi, vous allez lire vos rapports avec des graphes pour mieux vous faire comprendre selon le public en face de vous. Avec tout ceci, le salaire d’un data analyst varie en fonction de l’expérience.

Pour un débutant avec deux années d’expérience en moyenne, il est possible de gagner 40 000 euros comme salaire annuel. Le senior avec cinq ans d’expérience oscille entre 60 et 80 euros de salaire annuel.

Le data scientist

formation data choisir en 2022

Parlant de hiérarchie dans le domaine des métiers du data, le data scientist en haut de la pyramide. Il a plus de compétences et sa zone de travail est plus grande. Il est le chargé de la gestion des données. C’est à lui de construire les algorithmes de la machine de la lecture et il développe les modèles à utiliser avec les outils adéquats.

Ensuite, il partage ces outils avec les équipes et traduit les problèmes qu’il va résoudre avec son équipe. Pour devenir un data scientist, vous devez faire une formation BAC+5 en informatique avec une spécialisation en big data.

Ce professionnel doit aussi avoir une maîtrise des langages de programmation, des bases de données et avoir une idée globale de l’environnement de la machine learning. Le data scientist doit être habitué aux systèmes comme Unix, Linux et Windows.

Pour le salaire, un data scientist est en mesure de gagner 45 000 à 60 000 euros comme salaire brut annuellement avec une expérience de deux ans minimum. Pour un data scientist confirmé avec une expérience de cinq ans minimum, le salaire annuel est estimé à 70 000 euros environ.

L’ingénieur data ou le data engineer

L’ingénieur data intervient en amont sur le travail du data scientist. C’est à lui de développer et de mettre en place les outils. Il assure la mise en œuvre des plateformes qui servent pour le traitement et l’analyse des données. Il doit sécuriser le circuit de données et garantir leur sécurité. Aussi, il doit rendre les données claires pour favoriser leur analyse par les personnes compétentes.

Le data engineer doit avoir au moins un BAC+5 en informatique, data science ou en statistique. Il doit avoir une maîtrise parfaite des langages comme SWL/NoSQL, JavaScript et Python. Ce dernier doit posséder une expertise dans le domaine du stockage de données.

Le salaire d’un ingénieur data débutant est de 35 000, voire de 45 000 l’an avec une expérience de deux ans. Un senior gagne en moyenne 60 000 à 80 000 euros l’an pour une expérience de cinq et plus.

ARTICLES LIÉS