Comment devenir conseiller spécialisé en patrimoine ?

« Conseiller spécialisé en patrimoine », le nom de ce poste est assez explicite. C’est un professionnel qui est chargé de l’accompagnement des clients dans la gestion de leur patrimoine et aussi dans leur optimisation. Pour ceci, le conseiller leur propose des produits financiers. Ce métier vous intéresse-t-il ? Voici tout ce que vous devez savoir sur le chemin menant à ce poste.

A lire aussi : Reconversion professionnelle : maquilleuse professionnelle

Une formation requise

Ce n’est pas tout le monde qui peut devenir « conseiller spécialisé en patrimoine ». Pour exercer ce métier, vous devez au moins avoir un bac + 5 en banque, en finance ou en gestion de patrimoine. Avec un master spécialisé en gestion de patrimoine et gestion privé, vous devez facilement décrocher un poste.

Cependant, vous pouvez l’avoir après une première expérience réussie en chargé ou conseiller client dans un établissement financier. Cependant, pour multiplier vos chances, il est recommandé de suivre une formation en alternance spécifique comme celles proposées par Formaposte Ile-de-France.

A lire également : Quelle différence entre BTS MUC et BTS NRC ?

Le diplôme ne fait pas tout

Même avec un diplôme en poche, un recruteur peut vous zapper si vous n’avez pas certaines compétences. En effet, pour être conseiller spécialisé en patrimoine, il faut avoir une bonne culture sur l’économie et les finances. Vous devez alors être au courant de la réglementation en vigueur ainsi que les tendances qui régissent ce secteur.

Peu importe où il travaille, le conseiller spécialisé en patrimoine doit avoir un sens de l’initiative, de l’écoute, de l’organisation et de la persuasion. Si un client fait appel à lui, c’est qu’il ne maîtrise pas le domaine et qu’il veut quand même comprendre clairement ce que le conseiller lui propose. De ce fait, le conseiller doit également faire preuve de pédagogie.

La rémunération et les évolutions de carrière

Sur ces premières années d’exercice, le conseiller spécialisé en patrimoine a le titre de « débutant » ou « junior ». Il peut alors toucher aux alentours de 2 500 euros. Pour cette rémunération, il est à préciser qu’il y aura une part fixe et une part variable avec les primes et les commissions.

Après quelques années, le conseiller spécialisé en patrimoine deviendra « confirmé ». Il pourra gérer le portefeuille des clients très fortunés. Cependant, avec l’expérience, il pourra prendre la direction d’un service dans la gestion de patrimoine ou orienter sa carrière vers une banque d’affaires. Le conseiller spécialisé en patrimoine pourra passer de 2 500 euros à 5 000 euros, voire plus.

ARTICLES LIÉS