Épargne : quel type de livret choisir pour votre enfant ?

Bon nombre de parents choisissent de prendre un livret d’épargne pour leur bébé dès sa naissance. Ceci leur permet de constituer un capital important sur lequel leur enfant pourra s’appuyer pour financer ses projets plus tard. Compte tenu de la diversité des produits d’épargne, il n’est pas évident de faire le choix le mieux adapté. Ainsi, quel type de livret privilégier pour votre enfant ?

Misez sur un livret A pour les épargnes de votre enfant

Le livret A est l’un des choix qui s’offrent à vous comme solution d’épargne pour votre enfant. Populaire, ce produit séduit bon nombre de parents qui souhaitent mettre de l’argent de côté pour leur enfant.

A lire aussi : Comment embaucher une personne en Cesu ?

Livret A : fonctionnement

Le fonctionnement du livret A est similaire à celui d’un compte d’épargne classique. Il vous permet de déposer et de retirer de l’argent à tout moment. Ainsi, pour ouvrir un livret A, il vous suffit de contacter une banque de votre choix et d’en faire la demande. Vous n’avez aucune somme à payer. Tout comme l’ouverture, les opérations de dépôts et de retraits sont gratuites.

Épargnez en toute sécurité

Après avoir ouvert le livret A, vous avez la possibilité d’effectuer des virements quand vous le souhaitez. Néanmoins, il existe un plafond à respecter. Vous ne pouvez dépasser 22 950 euros d’épargne sur ce compte. La rémunération du livret A est fixée par l’État chaque année. Peu importe la banque que vous choisissez pour ouvrir ce compte d’épargne pour votre enfant, le taux d’intérêt demeure le même. Notez que vous n’avez pas d’impôts sur le revenu à payer ni de prélèvements sociaux à souscrire.

Lire également : Où trouver de l'alternance ?

Un processus de clôture simple

Pour clôturer votre livret A, une simple demande auprès de votre banque suffit. En quinze jours ouvrés au maximum, elle doit pouvoir traiter votre demande. L’argent est transféré sur le compte que vous avez indiqué avec tous les intérêts. Le livret A est une option sûre pour épargner pour votre enfant, même si ce dernier est encore très jeune.

Vous pouvez ouvrir ce compte dès sa naissance pour commencer à mettre de l’argent de côté pour lui. Il pourra le retirer quand il le souhaite à sa majorité. S’il a moins de 16 ans, l’avis de son représentant légal s’avère indispensable. Soulignons que le taux d’intérêt change d’une année à une autre, mais il permet de booster vos placements.

Livret A épargne compte

Épargne : profitez des avantages du livret jeune

Le livret jeune est un produit d’épargne que proposent la plupart des banques. Pour l’ouvrir, il faut nécessairement avoir entre 12 et 25 ans et résider en France à titre habituel. L’épargnant ne doit pas être titulaire d’un autre livret jeune, même s’il a la possibilité de cumuler ce compte avec d’autres types d’épargnes. Le livret jeune présente de nombreux avantages que nous vous proposons de découvrir.

Une rémunération plus intéressante

Contrairement au livret A, le taux de rémunération du livret jeune est défini par chaque banque. Cependant, il ne peut être en dessous de ce que propose le livret A sur la période concernée. Ceci vous permet de faire jouer la concurrence pour choisir une offre plus avantageuse en matière de rémunération. Vous pouvez à cet effet, utilisez des comparateurs en ligne pour analyser différentes propositions rapidement et identifier celle qui vous correspond.

Possibilité de lier le livret jeune à une carte bancaire

Votre établissement peut vous fournir une carte bancaire pour faciliter les retraits et les dépôts sur le compte. Ceci ne signifie pas que votre enfant peut prendre le contrôle total de l’épargne. En fonction de son âge, il existe des conditions à remplir avant qu’il n’effectue certaines opérations.

Si l’enfant a entre 12 et 15 ans, l’accord du représentant légal est indispensable pour effectuer un retrait. Entre 16 et 18 ans, il a la possibilité de réaliser des opérations sans autorisation parentale, sauf si vous vous y opposez. Vous pouvez définir un montant maximal par retrait. Ceci vous permet de superviser le compte jusqu’à ce que votre enfant devienne majeur.

Le livret jeune, un produit d’épargne 100 % gratuit

Même si la majorité des banques exige un montant de versement initial de 10 euros minimum, le livret jeune reste un produit gratuit. Les différentes opérations que vous aurez à réaliser sur le compte ne sont soumises à aucuns frais. Votre épargne est exonérée des impôts sur le revenu et des prélèvements sociaux.

La fermeture du livret jeune doit être effectuée au plus tard le 31 décembre de l’année dans laquelle votre enfant aura 25 ans. La banque se charge de clôturer le compte si vous n’en faites pas la demande. Le livret jeune est une solution à court terme en raison de son plafond réduit : 1600 euros.

banque en ligne livret

CEL ou PEL : quelles différences ?

Le CEL et le PEL sont deux produits d’épargne que vous pouvez choisir pour votre enfant. Ils ne fonctionnent pas sur les mêmes bases et les avantages qu’ils offrent sont aussi différents.

Les spécificités du CEL

Le CEL (Compte épargne logement) est un produit qui permet de placer de l’argent puis d’obtenir un prêt pour financer un projet immobilier. Les mineurs comme les majeurs peuvent détenir un CEL. Grâce à cette épargne, vous pouvez participer au financement d’une maison pour votre enfant dès qu’il sera majeur. Le CEL obéit à des règles strictes qu’il faut pouvoir respecter pour bénéficier de ses avantages.

Pour l’ouvrir, vous avez besoin d’une somme initiale minimale de 300 euros. Chaque versement doit être d’au moins 75 euros. Le CEL vous permet d’épargner jusqu’à 15 300 euros avec un taux d’intérêt fixé chaque année par l’État. Après 18 mois, vous pouvez postuler pour obtenir un prêt destiné à financer un projet immobilier. Le CEL est soumis à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux.

Le PEL pour profiter d’un plafond d’épargne plus intéressant

Le montant initial minimal exigé pour le PEL (Plan épargne logement) est de 225 euros. Ce produit est destiné à tout le monde. Après dix ans, vous ne pouvez plus faire de versements. Toute opération de retrait avant la durée minimale de quatre ans entraîne une limitation du prêt auquel vous pourriez avoir accès. Le plafond fixé pour le PEL est de 61 200 euros et l’épargnant doit verser au moins 540 euros sur le compte chaque année. Le taux d’intérêt du PEL est déterminé à l’ouverture du compte et vos intérêts sont capitalisables. Le PEL vous permet d’épargner à long terme, tout en bénéficiant de taux d’intérêt avantageux et d’un prêt pour concrétiser l’achat ou la construction d’un logement.

Source des données : https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A15385

ARTICLES LIÉS