Comment s’en sortir en étant étudiant ?

🕒 Lecture 5 min

Comment vous soutenir tout en étant étudiant ? Les années d’études supérieures sont souvent difficiles. Les universités sont dans de grandes villes, ce qui oblige beaucoup d’entre nous à quitter leur foyer familial pour vivre plus près de la faculté. Oui, « nous », parce que je suis aussi un étudiant comme toi. Aujourd’hui, mes études arrivent à leur fin. Après cinq ans d’études supérieures, et je pense pouvoir faire le point sur cette expérience enrichissante ici.

A lire également : Droit du travail, à quel moment peut survenir une rupture de contrat ?

Cet article ne reflétera pas seulement mon expérience personnelle, mais plutôt celle des expériences de mon entourage. Ces expériences m’ont également touché et je veux donc les utiliser.

Annonce de travail vérifiée

A découvrir également : Comment recruter sans CV ?

La principale préoccupation de tout étudiant, souvent avant celui de la réussite purement académique, est de répondre à ses besoins . Comment stocker votre appartement, symbole de l’indépendance ? Comment nourrir votre faim, sans rester coincé dans la boîte « pâte-rize-pomme de terre » avec si peu de revenus ? Ce qui reste à vivre son jeunes, pour s’amuser, sortir, apprendre différemment ?

Ce sont tous des problèmes que nous rencontrons tous les jours. Ils sont situés au virage de toutes les conversations et des silences remplis de questions vitales.

Aujourd’hui, je quitte cet univers grandissant de mes expériences. Je partage donc avec vous mes enseignements appris, pour ceux qui sont encore dans leurs années de troisième cycle, au début de l’âge adulte, et pour ceux qui y entrent.

C’est ainsi que vous pouvez vous soutenir et passer de la survie mensuelle à une vraie vie jeune adulte.

Résumé

  • Le piège du travail à temps partiel
  • Effectuer des missions ponctuelles : revenus sur des opportunités rares
  • Travailler à domicile ou freelance : ma solution
    • Un souvent découverte fortuite
    • Le frein principal
  • Le prix de la vie étudiante

Le piège du travail à temps partiel

On avait tous un ami caissier à mi-temps. À peine de retour de sa dernière heure de cours de comptabilité, elle met un tablier pour aller travailler si tôt. Ce sont généralement des emplois qui ne nécessitent pas de qualification ou de réflexion, en tant que « contrat étudiant ».

Et c’est évidemment la première solution que nous considérons lorsque vous commencez à manquer de moyens. Bien sûr, la rémunération est souvent suffisante pour survivre, mais à un prix très lourd : celui de la réussite académique.

Travailler tous les jours dans ces conditions, en plus des études, nécessite une force physique et une endurance inégalées. La plupart des élèves voient un impact négatif direct dans leurs études.

Raphaël, un autre de nos rédacteurs sur TAD, l’a expérimenté.

« Quand j’étais étudiant, pour me soutenir, j’ai travaillé dans un bar pendant un an 5 heures par jour, 5 jours par semaine pour payer mon loyer et mes achats. J’ai dû quitter cet emploi après un an, car le temps que j’ai passé à travailler au barreau et le temps que j’ai pris pour me remettre de cet emploi ont clairement influencé les résultats de mes études. Si je continuais ainsi, j’échouerais à mon examen final. »

Pour ma part, je n’ai jamais choisi cette solution, souhaitant prioriser mes études et ne pas me rendre esclave à la « vie étudiante ». Ceux qui le choisissent gagnent certainement assez d’argent pour rester étudiants, mais ne conservent pas ce statut pendant longtemps en raison du même choix. N’oubliez jamais que le but numéro un de votre vie étudiante et aller à la fin de vos études et passer vos examens.

Effectuer des missions ponctuelles : revenus sur des opportunités rares

Les missions ad hoc sont un autre moyen de répondre à leurs besoins. Ils ont un caractère irrégulier et donc ne prenez pas tout le temps libre qui peut être consacré à l’étude .

Raphaël a également testé cette solution en travaillant pour une agence d’accueil à Paris.

« Cette solution a été totalement adaptée à ma vie étudiante. L’agence m’appelait quand elle avait besoin de placer un hôte dans un salon ou un magasin pour remplacer une personne temporairement indisponible. Le problème que j’ai rencontré était que le revenu que cette activité n’était pas assez élevé. De plus, pendant deux à trois mois, aucune mission n’était disponible. »

En raison de leur caractère irrégulier, ces missions ne peuvent être suffisantes en tout temps et pour toutes les situations de dépenses quotidiennes. Les possibilités deviennent de plus en plus rares. Par conséquent, il est souvent nécessaire de combiner cette solution avec une autre solution pour couvrir toutes les dépenses quotidiennes.

Travailler à domicile ou freelance : ma solution

Une découverte souvent fortuite

Pour être honnête, j’ai trouvé cette solution par hasard. J’ai étudié en LEA (Langues étrangères appliquées), spécialité anglais et arabe. J’avais une amie avec moi qui a commencé à travailler en freelance comme traductrice et m’a parlé de son travail.

Raphaël a connu une situation similaire :

« Pendant ses études en école de commerce, un de mes amis a commencé à créer un blog marketing. Parlant de sa passion, il a rapidement commencé à générer des revenus chaque mois grâce à la publicité, à des commissions sur la vente de produits sur Amazon et à la vente de ses propres produits et services. Avec son blog, il a commencé à facturer les pigistes et les travailleurs indépendants en échange de conseils marketing aidants améliorent leur activité. Il a également facturé d’autres Internet en échange de la rédaction d’articles de qualité optimisés pour Google SEO. »

J’ai trouvé la solution intéressante, d’autant plus que mon ami a réussi à grandir, à tel point qu’aujourd’hui elle ne vit que grâce à la plate-forme Upwork. Alors je l’ai imitée et c’était aussi un tournant dans ma vie.

Le frein principal

Il peut sembler effrayant dès le départ d’oser se rendre seul pour offrir ses services. Au début de l’âge adulte, notre confiance en nous-mêmes n’est pas entièrement établie et faire ce choix peut sembler difficile. C’est le seul vrai frein que j’ai vu.

Mais une fois cet obstacle surmonté, je pense qu’il en vaut vraiment la peine. Vous aurez non seulement l’indépendance financière, mais aussi personnelle. Être votre propre patron a de nombreux avantages, et combiné avec les avantages de pouvoir travailler à domicile, il devient extrêmement rentable pendant cette période. Vous payerez entièrement votre logement étudiant payé avec le fruit de ce même travail !

Avec le temps, la patience et le travail, vous pouvez vraiment gagner plus, dans un domaine que vous aimez. Au-delà des considérations financières, ce parcours offre une expérience de travail unique et recherchée. Vous accumulerez une expérience enrichissante.

Raphaël souligne les points clés : « Développer votre propre entreprise vous permet d’apprendre beaucoup sur la vie professionnelle et l’entrepreneuriat. Dans certains cas, vous pouvez même appliquer les concepts enseignés au cours de vos études. »

Toutes ces raisons le font, pour moi comme pour Raphaël, La voie royale pour les étudiants désireux de vivre mieux tout en construisant un avenir.

Le prix de la vie étudiante

Je pense avoir donné tous les conseils pratiques des paragraphes précédents. Cependant, je voudrais conclure sur un point qui me tient à cœur. Quel que soit le choix que vous faites pour soutenir vous-même, obtenez des conseils et mesurez l’ampleur des impacts. J’ai vu, trop de fois en cinq ans, des étudiants brillants et motivés perdent tout à cause d’un emploi qui est censé les aider. La dernière solution proposée ici peut sembler la plus difficile, et je la conçoit. Mais ce sera celui qui vous mènera non seulement à la réussite académique, mais peut-être aussi professionnel, donc sérieusement envisager pour vous donner une chance de changer votre façon de la vie.

Hayette et Raphaël

Sélection d’articles connexes :

Comment trouver des clients avec 5euros.com, et bien vivre… Gagnez un supplément de revenu réel sur 5euros.comGagnez de l’argent par la publicité et affiliationCashback : nous avons testé eBuyClubDetector de promotions sur Internet : la chasse aux bonnes affaires est ou… Combien pouvez-vous gagner en étant un auto-entrepreneur ? vous soutenir, obtenir des conseils et mesurer l’ampleur des impacts. J’ai vu, trop de fois en cinq ans, des étudiants brillants et motivés perdent tout à cause d’un emploi qui est censé les aider. La dernière solution proposée ici peut sembler la plus difficile, et je la conçoit. Mais ce sera celui qui vous mènera non seulement à la réussite académique, mais peut-être aussi professionnel, alors considérez sérieusement pour vous donner une chance de changer votre mode de vie.

Hayette et Raphaël

Sélection d’articles connexes :

Comment trouver des clients avec 5euros.com, et bien vivre… Gagnez un supplément de revenu réel sur 5euros.comGagnez de l’argent par la publicité et affiliationCashback : nous avons testé eBuyClubDetector de promotions sur Internet : la chasse aux bonnes affaires est ou… Combien pouvez-vous gagner en tant qu’entrepreneur

ARTICLES LIÉS