Fatigué : pensez à la reconversion professionnelle !

Souvent motivée par l’envie de faire autre chose, la reconversion professionnelle permet de booster sa carrière ou de bénéficier d’un meilleur environnement de travail. Cette initiative concerne aussi bien les professionnels que les demandeurs d’emploi. Voici ce qu’il faut savoir sur la reconversion professionnelle, les raisons pour lesquelles elle doit être faite et comment l’entamer.

Pourquoi faire une reconversion professionnelle ?

Plusieurs raisons peuvent pousser à une reconversion professionnelle. En effet, quel que soit le métier de départ, de nombreuses situations peuvent pousser une personne à changer de vie professionnelle. L’objectif de la reconversion professionnelle reste cependant le même, c’est-à-dire évoluer et s’épanouir dans un environnement de travail qui correspond le plus à ses envies, mais aussi à ses besoins.

A lire aussi : Tout savoir sur l'aide à l'embauche

Ainsi, la précarité d’un secteur qui offre peu de débouchés peut être l’une des raisons pour se lancer dans un projet de reconversion professionnelle. La difficulté à trouver un CDI et la lassitude d’enchainer les CDD peuvent aussi amener les professionnels à se poser des questions sur leur avenir professionnel. De telles interrogations amènent souvent à se reconvertir vers un secteur plus attractif et plus prometteur.

De plus, d’autres raisons comme le mal-être au travail, l’envie de travailler à son propre compte ou encore une opportunité de mobilité professionnelle peut amener à la reconversion professionnelle. En général, les raisons sont liées au parcours, au plan de carrière, mais aussi au rythme de vie.

A lire en complément : Contrôleur de gestion : tout savoir sur ce métier

reconversion professionnelle

A qui s’adresse la reconversion professionnelle ?

La reconversion professionnelle s’adresse à n’importe quel individu. Il peut en effet s’agir d’un demandeur d’emploi, d’un salarié, d’un autoentrepreneur ou encore d’un membre de la profession libérale. Dans la plupart des cas, le financement de ce type de projet peut être effectué par le Compte Personnel de Formation (CFP).

En effet, dès qu’une personne devient active, elle commence par cumuler des droits qui sont destinés à la formation professionnelle. Ce fond lui permet de suivre une formation professionnelle adaptée à son nouveau métier. La formation permet ainsi d’acquérir les compétences nécessaires pour effectuer sa reconversion en toute sérénité.

Par ailleurs, même si la reconversion professionnelle est ouverte à tous, il est important de se poser les bonnes questions avant d’entamer ce virage à 360°. Il est nécessaire de s’interroger sur ses envies personnelles et professionnelles ainsi que sur ses réelles motivations.

Comment entamer une reconversion professionnelle ?

Entamer une reconversion professionnelle équivaut généralement à sortir de sa zone de confort et à prendre des risques. Pour cela, il est nécessaire d’avoir un plan ou une stratégie bien définie afin d’éviter de faire marche arrière.

Ainsi, au-delà de la réflexion personnelle, il est indispensable de réaliser un bilan de vos compétences. Ceci est d’autant plus important lorsque vous souhaitez investir dans certains domaines comme les métiers du développement durable par exemple. Le bilan des compétences consiste dans la plupart des cas à déterminer ses compétences et son savoir-faire. Pour mener à bien cette démarche technique, les adultes qui souhaitent faire une reconversion professionnelle auront certainement besoin de l’aide d’un consultant spécialisé.

Le bilan de compétences se résume en trois étapes qui consistent dans un premier temps à définir les besoins du candidat. La deuxième étape est la phase d’investigation qui permet au consultant de déterminer les compétences de ce dernier, ses motivations et ses possibilités d’évolution. Enfin, le bilan de compétences se termine par la phase de conclusion au cours de laquelle le professionnel transmet un plan d’action ainsi qu’un rapport écrit de la démarche.

ARTICLES LIÉS