Reconversion professionnelle : et si vous deveniez auxiliaire de vie

Vous voulez donner une nouvelle orientation à votre vie professionnelle et vous reconvertir dans un nouveau métier ? Pourquoi ne pas devenir auxiliaire de vie ? Si vous cherchez une profession avec de très nombreuses possibilités d’embauches en CDI et des relations au quotidien, vous avez toutes les chances de trouver votre voie en tant qu’auxiliaire de vie.

Auxiliaire de vie, un métier qui recrute

Premier point essentiel à prendre en compte pour une reconversion professionnelle, vous devez regarder si la profession que vous visez recrute régulièrement des nouveaux collaborateurs. Dans le cas des auxiliaires de vie, de nombreuses embauches sont faites en CDI en permanence. Ce métier est en plein essor et les besoins étant infinis, vous aurez forcément toujours du travail et des personnes à aider. En choisissant de devenir auxiliaire de vie, vous optez donc pour un secteur prometteur en matière d’embauches ce qui ne peut que simplifier considérablement votre recherche d’emploi. Si vous êtes intéressé par ce métier qui vous promet une embauche facilement à condition d’avoir les capacités requises et les qualités demandées, vous trouverez toutes les informations sur cette profession sur la fiche métier d’auxiliaire de vie.

A lire aussi : Comment intégrer Net Ypareo SB Formation à votre système de gestion de formation existant

 

Quelles sont les formations pour devenir auxiliaire de vie ?

Pour devenir auxiliaire de vie, vous avez plusieurs options pour vous former. Vous pouvez tout d’abord préparer un CAP assistant technique en milieu familial. Le Diplôme d’État d’Auxiliaire de Vie Sociale (DEAVS) peut également vous permettre de postuler pour des emplois d’auxiliaire de vie. Enfin, le Titre Professionnel Assistant de Vie aux Familles est un autre diplôme qui vous ouvrira les portes des embauches comme auxiliaire de vie. En fonction de vos précédentes expériences professionnelles et des possibilités autour de vous, n’hésitez pas à vous renseigner plus en détails pour trouver la meilleure formation pour votre situation personnelle.

A lire aussi : Les critères pour bénéficier du CPF et financer votre permis poids lourd

Des qualités relationnelles indispensables pour être auxiliaire de vie

Pour pouvoir réussir votre carrière comme auxiliaire de vie, vous devez avoir certaines qualités en particulier relationnelles. Il est en effet indispensable que vous soyez ouvert aux autres et que vous ayez l’envie de travailler au contact de personnes. Vous devez de plus être patient et avoir des bonnes capacités d’adaptation pour vous adapter à chaque nouvelle personne que vous aurez à aider. Enfin, la rigueur et la ponctualité sont d’autres atouts importants dans votre métier d’auxiliaire de vie.

Et vous, êtes-vous tenté par devenir auxiliaire de vie pour orienter votre carrière professionnelle dans un secteur avec de nombreuses opportunités d’embauches ?

Les missions et responsabilités d’un auxiliaire de vie au quotidien

En tant qu’auxiliaire de vie, votre mission principale sera d’aider les personnes qui ont des difficultés à accomplir leurs tâches quotidiennes. Pour cela, vous devez être capable d’intervenir pour assister la personne dans toutes ses activités comme l’habillage et le déshabillage, la toilette, les repas ou encore les sorties.

Au-delà de ces missions courantes, l’auxiliaire de vie joue aussi un rôle important en termes d’aide morale et psychologique ; elle doit veiller au bien-être global des personnes dont elle s’occupe. Vous devez respecter scrupuleusement le secret professionnel lorsqu’il s’agit du suivi des traitements médicaux notamment. Vous êtes responsable du confort physique mais aussi moral et affectif de vos patients. Être auxiliaire de vie nécessite autant une compétence technique qu’une grande qualité relationnelle !

Les différents débouchés professionnels après une formation d’auxiliaire de vie

Si vous envisagez une reconversion professionnelle pour devenir auxiliaire de vie, sachez que les débouchés sont nombreux et variés. Effectivement, le secteur du service à la personne est en constante évolution, avec un besoin croissant d’accompagnement des personnes âgées ou en situation de handicap.

En premier lieu, vous pouvez travailler dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) ou encore auprès de particuliers employeurs. Vous pouvez aussi trouver un emploi chez des associations caritatives telles que la Croix-Rouge française, l’Armée du Salut ou encore Emmaüs.

Il est possible, après quelques années d’exercice comme auxiliaire de vie auprès des particuliers, d’envisager une formation complémentaire afin de se spécialiser dans certains domaines. Par exemple, vous pouvez décider de suivre une formation spécifique concernant les soins palliatifs ou encore la prise en charge des maladies Alzheimer et Parkinson.

Sachez qu’il existe aussi des opportunités à l’étranger ! Dans certains pays comme le Canada ou le Royaume-Uni notamment, où il existe une forte demande pour ce type de professionnels formés.

ARTICLES LIÉS