Comment bien accueillir un nouveau collaborateur?

Cela peut sembler évident, mais le succès du recrutement dépend avant tout de la réussite de l’intégration ! Mais le fait de manquer une intégration et de voir un employé quitter l’entreprise pendant une période d’essai s’avère fastidieux. D’où l’importance de définir et de préparer le processus d’intégration afin de vous donner le maximum de chances de maintenir l’embauche.

Très souvent, les périodes d’essai raccourcies sont le résultat d’une intégration échouée. Mauvaise compréhension de la feuille de route, malcompréhension des rôles au sein de l’organisation… tous les pièges qui pourraient être évités avec une préparation et une participation minimes du gestionnaire et de ses équipes. Voici 10 conseils clés pour vous aider à définir un plan d’intégration clair pour vos futurs employés :

A voir aussi : Outils de recrutement : bien choisir son ATS

1. Un poste de travail déjà installé

C’ est la base ! Un poste de travail dédié et est non seulement nécessaire à l’exécution de la fonction du nouvel employé, mais surtout c’est un signe de respect. Après l’avoir préparé pour le jour de la l’arrivée d’un employé est tout à fait révélatrice de l’intérêt qu’il reçoit mais aussi de la façon dont il gère.

2. Annoncer votre arrivée en interne, mais aussi en externe

Il s’agit d’être cohérent au sein de l’écosystème dans lequel la nouvelle recrue sera impliquée, en veillant à ce que tous les acteurs — non seulement le service qu’ils intégreront mais aussi les services auxquels ils seront liés — soient au même niveau d’information sur la nouvelle recrue, leur rôle et leurs nouvelles responsabilités. Il est toujours du pire effet lorsque vous découvrez ce type d’information sans être informé en amont et crée un inconfort très inutile.

A découvrir également :  Lorem Ipsum

3. Personnalisez votre accueil le jour J

Prenez un peu de temps pour personnaliser la réception vous permet de créer rapidement une atmosphère conviviale, plutôt que de noyer le nouvel employé dès le début avec des procédures écrites ou des fichiers volumineux. Avoir un café, l’inviter à déjeuner…

4. Planifier une visite

… des différents départements, bureaux afin que il peut prendre ses notes et commencer à avoir une vue d’ensemble.

5. Impliquer rapidement l’employé dans l’exploitation

Plutôt que de le laisser plonger dans une montagne de dossiers, il est important d’impliquer directement le nouvel employé dans vos réunions. Cela lui permettra de « prendre le pouls » de l’entreprise et commencer à déchiffrer les codes et à mémoriser les noms des différents employés.

6. Engagez l’équipe en nommant un mentor

Il s’agit de veiller à ce que la communication soit faite entre le nouveau venu et les équipes. Le nouveau doit pouvoir compter sur quelqu’un pour retracer d’éventuels malentendus liés à son intégration. La plupart du temps, il peut s’agir d’un profil plus expérimenté occupant une fonction similaire, mais en aucun cas la hiérarchie directe du nouvel employé.

7. Rester disponible

Soyez disponible et montrez-le ! N’hésitez pas à aller voir le nouvel employé et lui faire savoir que votre porte est toujours ouverte. Cela le rendra confortable et, surtout, vous montrerez que vous sont accessibles !

8. Rédiger un plan d’intégration officiel et planifier les étapes à venir

Ce rapport écrit surveillera efficacement les étapes de l’intégration des participants et sera utile au moment de la prise de décision à la fin de la période d’essai.

9. Planifier les comptes rendus pendant la période d’essai et donner une visibilité à une feuille de route précise

Nous l’appelons aussi un rapport d’étonnement. La nouvelle recrue a un regard neuf sur l’entreprise alors profitez-en ! Recueillir ses opinions positives et négatives, ce qui l’interroge sur l’opération, les processus de l’entreprise. N’oubliez pas de préciser les objectifs de cette entrevue afin de promouvoir son honnêteté. Il n’y a pas de bonnes réponses ou de mauvaises réponses. Cependant, cette interview reste un moyen pour le nouveau venu de révéler sa valeur (éviter les critiques faciles, la naïveté confuse…).

10. Planifier un livret de bienvenue pour les nouveaux employés

Un livret de bienvenue est important car il garantit que les nouveaux employés disposent de renseignements complets et uniformes. Donner la préférence à des informations claires et concises sous la forme de « points de puces » afin de ne pas noyer l’employé prenant en charge les principales procédures internes, les rôles et les responsabilités de chaque personne… Ces 10 points sont mais rappelez-vous que l’intégration réussie est avant tout une question de comportement ! Par-dessus tout, il s’agit de rassurer et de donner confiance au nouvel employé qui, à son tour, pourra maximiser son potentiel pour mener à bien sa mission.

ARTICLES LIÉS

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!