La sécurité sur Internet reste un défi informatique majeur dans le temps. On se demande quand prendra fin les actes de piraterie et autres formes d’arnaques. Ce n’est certainement pas pour bientôt puisqu’on est tenté de dire que le mal est dans l’évolution même de la technologie. Autrement dit, il faut se poser des questions sur les compétences des cybercriminels pour se rendre compte d’un talent mis au service du mal.  Ce qui est possible est la préservation de sa confidentialité en sécurisant son ordinateur. Nous vous aidons à mieux le faire.

Une session utilisateur et non administrateur

Il faut y penser tout au début du paramétrage de l’ordinateur puisque opter pour les sessions administrateur vous expose à plus de risques. Un virus peut rapidement et facilement prendre le contrôle de l’ordinateur avec cette option. C’est facile dans la mesure où l’administrateur dispose du droit de modification et d’installation de programmes. Imaginez donc l’intrusion d’un virus qui arrive au centre du réacteur avec tout le pouvoir des droits d’installation. Il devient incontrôlable.

A découvrir également : Quel forme peut prendre un contrat ?

Une pareille situation n’est pas possible avec une session utilisateur puisqu’il y a l’étape de renseignement de mot de passe avant installation de tout programme. Dans ce cas, il y aura forcément la demande de mot de passe par un pop-up. Une demande que vous rejetez systématiquement pour écarter le virus.

Un mot de passe fort

Pas question de faciliter la tâche à une autre personne qui tentera d’ouvrir votre ordinateur sans vous prévenir. C’est pourquoi, il faut éviter de mettre un mot de passe simple à imaginer ou un mot de passe que vous utilisez déjà pour d’autres opérations. Il faut penser à limiter les dégâts au cas où vous êtes victime de piraterie dans un domaine. Lorsque le même mot de passe est le même partout jusqu’à l’ordinateur, le risque est grand ; une seule défaillance compromet tout sur la ligne parce que le pirate tentera le même mot de passe en premier.

A lire aussi : Comment bien choisir son courtier en Bourse ?

Créez donc un mot de passe unique pour votre ordinateur avec plusieurs caractères. Il faut aussi avoir le réflexe de le changer de temps en temps. Un gestionnaire de mot de passe et une double authentification sont recommandés pour plus de sécurité.

Fiez-vous uniquement au programme antivirus de votre ordinateur

Il est le seul capable de vous proposer une mise à jour dans ce sens. Les autres qui apparaissent d’origines douteuses sont à risque pour votre ordinateur. On en rencontre toujours qui proposent de gagner des prix ou une mise à jour gratuite en cliquant simplement sur un bouton. Ces fenêtres pour la plupart dérangeantes qui apparaissent sur l’écran pendant une navigation peuvent se révéler dangereuses. Lorsqu’on vous informe par exemple que l’ordinateur est infecté, Soupçonnez premièrement le piège et allez ouvrir le programme antivirus de votre ordinateur pour vérification. 

Certes, les mises à jour sont nécessaires pour la sécurité de votre ordinateur, mais il faut cliquer sur la bonne proposition de mise à jour. Malheureusement les mauvaises sont plus nombreuses aujourd’hui surtout avec le piège de la gratuité.

Installer un VPN

C’est l’option la plus sécurisée dans le temps contre la cybercriminalité. Le VPN vous protège des hackers. Dans un premier temps, il n’est même pas possible pour un fournisseur d’accès Internet d’avoir accès à des données personnelles lorsque vous optez pour un VPN. C’est une mesure de sécurité plus intéressante. Pour du streaming, le VPN donne accès à des contenus plus intéressants. Il est bien possible de regarder la plateforme de streaming avec un VPN tourné. Il y a tout de suite un cryptage du trafic internet avec un VPN, autrement dit toutes vos activités Internet sont illisibles par qui que ce soit.

Pare-feu de Windows

Il faut forcément activer pour être en toute sécurité ; ce programme de contrôle et de filtre d’informations extérieures. Cet outil de veille permet de ne pas perdre le contrôle de son ordinateur quelles que soient les tentatives des pirates qui ne manquent pas de développer de nouvelles méthodes chaque jour. Il suffit d’ouvrir le menu « Sécurité et système » dans le panneau de contrôle de l’ordinateur. À ce niveau, il faut lancer le pare-feu de Windows en cliquant sur le lanceur.

Il faut être tout de même en ligne pour que ça marche. Il peut arriver que vous recherchiez en vain le pare-feu, il faut taper dans la barre de recherche du menu Sécurité et système « Pare-feu ».     

ARTICLES LIÉS