Qu’est-ce que le portage salarial ?

Le portage salarial est un mode de fonctionnement de plus en plus prisé par des personnes qui souhaitent concilier les avantages du salariat et la liberté de l’indépendant.

Qu’est-ce que le portage salarial ?

Le portage salarial est une relation tripartite qui combine les avantages du salariat et les atouts de l’entrepreneuriat.

A voir aussi : 4 programmes pour éditer vos fichiers PDF

La définition du portage salarial

Dans sa définition la plus stricte, le portage salarial concerne une forme d’emploi assez nouvelle entre le salariat et l’entrepreneuriat. En effet, ce statut propose la possibilité de procéder au développement d’une activité professionnelle indépendante sans pour autant abandonner la couverture sociale d’un salarié classique.

La mission du consultant pour une société est définie par lui-même. Le salaire versé pour ses missions provient de l’entreprise de portage salarial. L’avantage est que la gestion des formalités administratives est faite par l’entreprise de portage salarial tout en restant assez indépendante dans la gestion de ces affaires et de ses services. Le salarié porté s’occupe donc de ses missions avec le client.

A lire aussi : Comment créer une entreprise en France pour un étranger ?

Le portage salarial comporte 3 contrats

Il s’agit d’une relation tripartite imposant l’établissement de 3 contrats :

  • La convention de portage
  • le contrat de travail (CDD ou CDI)
  • Le contrat de prestation définie entre l’entreprise de portage et l’entreprise cliente

Qu'est-ce que le portage salarial ?

Quelles sont les 3 parties prenantes du portage salarial ?

Voici les missions des 3 parties prenantes du portage salarial. Il est essentiel de connaître leurs rôles pour comprendre l’intérêt du portage salarial.

Le salarié porté

Chaque personne ayant l’expertise, la qualification et l’autonomie qui lui permet de trouver des clients a la possibilité d’être un salarié porté. Il se doit d’avoir une qualification professionnelle minimale (BAC +2). Il peut aussi posséder une expérience significative de 3 ans au sein du secteur d’activité.

Ce dernier négocie les conditions d’exécution des prestations qu’il donne et en détermine les prix avec l’entreprise cliente. Les choix d’entreprise de portage salarial dépendent du salarié porté. De plus, il donne ses prestations de service à une entreprise cliente et rend compte de ses activités à l’entreprise de portage au moins une fois mensuellement.

L’entreprise de portage

L’entreprise de portage a pour obligation d’exercer une activité exclusivement. Si l’entreprise n’est pas de portage salarial, elle n’a pas le droit de faire des contrats de travail définis dans le cadre du portage salarial. Cette dernière reçoit une rémunération en fonction des frais de gestions définis par la convention de portage. Elle établit un contrat de travail en lien avec le salarié porté et accomplit les formalités administratives qui incombent. Elle ouvre et gère le compte d’activité du salarié porté. Puis, elle gère aussi l’adaptation au poste de travail du salarié porté.

L’entreprise cliente

L’entreprise cliente recours au portage salarial pour effectuer des tâches de manière occasionnelle, qui ne relèvent pas d’une activité normale et permanente. Le portage salarial peut être aussi utilisé dans le cadre d’une prestation ponctuelle qui nécessite une compétence que l’entreprise ne possède pas. Les prestations n’ont pas pour motif d’effectuer un remplacement de salarié gréviste ou de faire des travaux assez dangereux.

L’entreprise cliente est chargée de la négociation des prix et de la nature des prestations avec le salarié porté. Le prix des prestations est directement versé à l’entreprise de portage. La durée effective d’une prestation ne peut pas excéder 3 ans.

ARTICLES LIÉS