Qu’est-ce que le métier de chauffeur VTC et pourquoi passer une formation ?

Avec notamment l’arrivée d’Uber sur le marché français, le marché du transport privé à la personne a été profondément bouleversé. Il n’est en effet plus l’apanage des taxis puisqu’il est possible aujourd’hui de réserver les services d’un chauffeur VTC (« voiture de transport avec chauffeur »). Voyons à quoi correspond ce métier et ce qu’il faut faire pour l’exercer en toute légalité.

Description du métier de conducteur de VTC et formation recommandée

Tout comme un taxi classique, le chauffeur de VTC s’occupe d’aller transporter un passager d’un point A à un point B. La principale différence, c’est que cela nécessite au préalable une réservation du passager via une application mobile ou autre. Autrement dit, vous ne pourrez pas récupérer des clients directement sur la voie publique comme le font les taxis. Autrement, il faut respecter certaines règles comme le fait de stationner dans un garage ou encore un parking entre deux courses (impossible de rester sur la voie publique une nouvelle fois).

A lire aussi : 8 formations informatiques pour 2021

Devenir chauffeur de VTC est moins simple qu’on ne le pense : il ne suffit pas en effet d’avoir son permis B et de s’improviser chauffeur du jour au lendemain comme le font les livreurs Uber à vélo. Il faut en premier lieu passer l’examen VTC théorique (un peu comme le code) puis celui pratique. Pour pouvoir les réussir, il vaut mieux être bien préparé, c’est pourquoi il est fortement recommandé de passer une formation VTC au préalable. On vous mettra à votre disposition un véhicule pour que vous puissiez pratiquer avec un formateur et mettre toutes les chances de votre côté. Bon courage !

A lire en complément : Quelle formule en formation en anglais vous convient le mieux ?

ARTICLES LIÉS