Prothésiste ongulaire : un métier d’avenir ?

Vous êtes passionnée par l’univers de la beauté et particulièrement par celle des ongles ? Le métier de prothésiste ongulaire est peut-être fait pour vous. Branche à part entière de la beauté et du bien-être, il constitue aujourd’hui un véritable métier d’avenir. Il consiste à mettre en beauté les ongles en utilisant différentes techniques modernes et innovantes. Vous voulez en savoir plus sur le métier de prothésiste ongulaire ? Formation, débouché, salaire…, de nombreuses informations sur le métier de prothésiste ongulaire suivent.

Suivez une formation pour devenir prothésiste ongulaire

Être prothésiste ongulaire nécessite des connaissances précises pour offrir à vos futures clientes une prestation de qualité. En effet, avec les différentes techniques existantes, il est impératif de toutes les maîtriser pour faire face à la demande et répondre efficacement à toutes les demandes. Pour ce faire, il est indispensable de suivre une formation en prothésie ongulaire.

A lire aussi : Quelles études pour débuter une carrière internationale ?

Suivre la formation adaptée pour acquérir les compétences en prothésie ongulaire

Même s’il n’est pas nécessaire d’avoir un CAP esthétique pour exercer en tant que prothésiste ongulaire, il faut toujours suivre la formation adaptée. Être styliste ongulaire, c’est devoir se démarquer des concurrentes et proposer des prestations de qualité.

Si vous souhaitez découvrir une formation de prothésiste ongulaire de qualité, vous devez être attentive à différents détails. Pour commencer, vous devez maîtriser les techniques de base de tout type de soins des ongles, la manucure, les nouvelles tendances et l’utilisation du matériel nécessaire pour réaliser les différents soins.

A voir aussi : Quelles sont les différentes unités de la gendarmerie française ?

La formation doit également vous permettre de maîtriser l’utilisation de nombreux produits cosmétiques. Enfin, elle doit vous apporter des conseils complémentaires pour devenir professionnelle et vous démarquer de vos concurrents.

prothésiste ongulaire

Qu’apprend-on au cours d’une formation de prothésistes ongulaires ?

En général, les cours prodigués dans les instituts de formation se divisent en deux parties. Il y a d’une part une partie théorique dans laquelle seront abordées les techniques de base. Vous allez également apprendre les différents produits à utiliser et les instruments indispensables pour prendre soin des ongles et les magnifier.

Vous suivrez également des cours axés sur l’organisation de l’espace de travail, les protocoles d’hygiène ainsi que la structure des ongles.

D’autre part, il y a une partie technique qui est axée sur l’utilisation des différentes matières (vernis semi-permanent, gel, acrygel…), et les différentes techniques de pose, avec ou sans extension : chablons, amande, coffin, capsules, square…

Vous allez également apprendre les différentes méthodes de décoration des ongles comme le babyglitter, le babycolor, le babyboomer, le nail-art… La formation vous apprendra aussi comment réaliser :

  • une extension pour les ongles courts,
  • un modelage,
  • un remplissage,
  • les réparations,
  • la dépose de faux ongles.

On y trouve également des cours axés sur toutes les bases des soins des mains et des ongles. Les professionnels de l’organisme de formation apprennent comment repérer une anomalie de l’ongle et apporter les solutions adéquates à vos clientes.

Pour résumer, vous recevrez les savoirs adéquats pour maîtriser parfaitement toutes les techniques qui existent, des basiques aux plus récentes.

De cette manière, vous aurez l’assurance de pouvoir vous mesurer à vos principales concurrentes et répondre aux besoins de votre clientèle. Ainsi, plus une formation sera complète et de bonne qualité, plus vous réussirez dans vos activités professionnelles. Si vous voulez exercer dans un centre de beauté, avoir une bonne formation est indispensable pour trouver un travail facilement.

Si vous voulez créer votre propre entreprise, optez alors pour une formation qui va compléter les cours par des conseils sur le développement du business, l’accueil de clients, la gestion d’entreprise… De cette manière, vous aurez tous les bagages qui vous permettront de vous développer correctement.

Quelle est la durée d’une formation de prothésiste ongulaire ?

En général, la formation de prothésiste ongulaire se déroule sur une période assez courte. En effet, en organisant des formations sur une courte période, les organismes permettent aux apprenants d’intégrer facilement les cours à leur emploi du temps. Vous allez ainsi pouvoir suivre votre formation tout en suivant des études complémentaires dans le monde de la beauté et du bien-être, par exemple.

La durée de formation courte donne aussi la possibilité de commencer son activité professionnelle le plus tôt possible.

Exercer en tant que salariée ou fonder son entreprise ?

Une fois votre formation réalisée, vous avez deux possibilités. Soit vous exercez en tant que salariée dans un institut, soit vous travaillez à votre propre compte. Dans ce second cas, vous devez fonder une micro-entreprise.

Fonder une entreprise spécialisée en prothésie ongulaire

Si vous choisissez cette option, vous pouvez travailler à domicile ou bien ouvrir un centre de beauté spécialisé dans la prothésie ongulaire. Le principal avantage est que vous serez libre de travailler comme vous le souhaitez, à votre propre rythme. Fonder son entreprise et tout réaliser par ses propres moyens est aussi source de satisfaction personnelle.

Toutefois, vous aurez à investir dans du matériel de qualité pour proposer les différentes prestations comme il se doit. Vous devez aussi travailler votre offre pour attirer les clientes et les fidéliser. Vous devrez investir beaucoup de votre temps et faire de nombreux efforts pour développer votre activité.

Travailler en tant que salariée en institut de beauté

Si vous voulez encore acquérir de l’expérience ou si vous préférez l’assurance d’un revenu régulier et fixe, optez pour le salariat. Vous n’aurez pas trop de difficulté à trouver un travail, car la prothésie ongulaire est un secteur qui connaît une forte croissance ces derniers temps. En effet, la beauté des ongles est devenue une réelle source d’engouement chez les femmes. Vous pourrez trouver facilement un emploi stable en institut, dans un spa ou un bar à ongles.

Le métier de prothésiste ongulaire, un secteur florissant

Le métier de prothésiste ongulaire est en plein essor et cela va sûrement se poursuivre pour les années à venir. Les techniques utilisées sont en perpétuelle évolution, en fonction des produits et des outils disponibles, mais aussi en fonction des tendances.

Chaque année, plusieurs tendances font ainsi leur apparition, rendant la demande des clientes toujours en hausse.

Que ce soit une mode ou pas, la beauté des ongles a toujours été l’une des préoccupations de certaines femmes, surpassant parfois le maquillage du visage. On constate en effet que certaines femmes qui ne se maquillent jamais le visage prennent pourtant le temps de s’occuper de leurs ongles.

Les ongles sont ainsi, peu à peu, devenus des accessoires à adapter à son humeur, à sa personnalité, à sa morphologie, à son style vestimentaire et aux tendances du moment. Vous devez ainsi vous adapter constamment aux envies de chaque cliente et même anticiper en développant vos propres créations.

prothésiste ongulaire

Quel est le salaire d’une prothésiste ongulaire ?

Les prothésistes ongulaires salariées perçoivent en moyenne un salaire compris entre le SMIC et 1 500 € net. Bien entendu, plus vous aurez d’expérience, plus votre salaire sera élevé.

Pour les stylistes ongulaires qui travaillent à leur propre compte, il est difficile de définir un salaire. Vous pouvez gagner moins ou beaucoup plus que les salariées, selon votre succès. En général, une prothésiste ongulaire qui dispose de matériel de qualité et moderne, qui a de bonnes compétences et qui reçoit bien ses clientes verra son entreprise prospérer. Dans ce cas, elle pourra bien gagner sa vie, beaucoup plus qu’une prothésiste ongulaire salariée.

Dans l’un ou l’autre cas, il est conseillé de choisir une formation reconnue, qui se démarque par la qualité de ses prestations, afin d’assurer votre réussite. Nous conseillons également d’exercer, au départ, en institut pour acquérir de l’expérience tout en élaborant tranquillement votre projet. De cette manière, vous évitez de vous précipiter et aurez tout le temps nécessaire pour étudier chaque point important.

ARTICLES LIÉS