Metier de data analyst : de quoi parle-t-on et comment s’y former ?

À l’ère de l’informatisation et la multiplication des données, le secteur de la data ne cesse d’évoluer et s’avère plus que porteur. On trouve ainsi de nombreuses professions liées à celui-ci à l’instar de data manager ou data analyst sur lequel nous allons nous focaliser ici. En quoi consiste-t-il au quotidien ? Comment s’y former ? Quelles compétences et quelles qualités requises pour ce poste ? Découvrons-le ensemble.

Le rôle du data analyst

Lire également : Où trouver de l'alternance ?

Ce métier porteur comme d’autres proposés par Studi, la grande école en ligne, a pour objectif majeur de récolter et d’exploiter différentes informations issues de base de données. On le qualifie parfois aussi de data miner. Ses missions sont diverses et variées puisqu’il peut s’agir de : 

  • recueillir des sources de données à ensuite retranscrire sous forme de statistiques, d’où l’appellation de métier ;
  • utiliser ces données pour les intégrer un data warehouse
  • élaborer des tableaux de bord synthétiques, des reportings et mesurer des indicateurs-clés de performance (ou KPI) ;
  • appliquer des process d’automatisation informatique ;
  • définir les cibles des futures campagnes marketing (dans le cas d’un emploi en entreprise) ;
  • réaliser une veille régulière sur l’évolution des outils permettant cette automatisation mais aussi la synthétisation de la data ;

Grâce à son analyse, ce professionnel permet aux dirigeants de mieux orienter leur stratégie. De fait, il contribue à la prise de décisions pertinentes de la structure dans laquelle il exerce, qu’il s’agisse d’une entreprise ou d’un organisme public.

Lire également : Épargne : quel type de livret choisir pour votre enfant ?

Quel cursus suivre pour devenir data analyst ?

Ce “néo-métier” est accessible selon différentes voies. Il doit cependant déjà disposer d’un bac+5 en statistiques, marketing ou informatique. Le futur data analyst pourra alors se spécialiser dans son domaine à l’aide d’une formation en présentiel ou à distance.

Plusieurs formations permettent de prétendre à ce post dans le public ou le privé : master en marketing, master spécialisé big data, master systèmes décisionnels… mais aussi des formations certifiées et éligibles CPF pour se spécialiser dans l’analyse des données, sous réserve de disposer des savoirs préalables grâce à sa formation initiale ou à l’issue de plusieurs années d’expérience.

Ainsi, le métier de data analyst est accessible aussi bien à des étudiants fraîchement diplômés d’un bac +5 que de personnes souhaitant se reconvertir ou se spécialiser après plusieurs années dans le monde du travail. Le financement par le CPF rend la formation d’autant plus accessible pour ceux et celles qui souhaitent parfaire leurs compétences en matière de data et augmenter considérablement leur employabilité grâce à ce secteur porteur.

Compétences et qualités du data analyst

Ce métier requiert des compétences transversales sur le plan informatique, mathématique, marketing et statistiques. La maîtrise de l’anglais est quasi indispensable, notamment pour l’usage de certains outils et la veille informatique qui font partie de ses missions.

Les outils indispensables en la matière sont certains langages informatiques comme Python ou R, ainsi que les bases de données SQL ou encore ceux de data visualisation.
L’environnement Hadoop est également à bien connaître, de même que les outils d’analyse de données type Dataiku et les différentes méthodes statistiques (ex : forêt aléatoire).

Enfin, le data analyst doit savoir faire preuve de rigueur, l’esprit de synthèse, l’aisance rédactionnelle, le souci du détail, l’organisation, la réactivité et bien sûr être à l’aise avec les chiffres et les tableaux de données.

ARTICLES LIÉS