Spécialisations en médecine vétérinaire : explorer vos options

Contrairement à ce que vous pourriez penser, la profession de vétérinaire couvre de nombreux aspects. Le vétérinaire peut intervenir en ville à travers son cabinet, ou se rendre dans les exploitations agricoles pour soigner les animaux. La recherche est également un secteur à explorer s’il le souhaite. Pour devenir un vétérinaire spécialiste, il faut obtenir un Diplôme d’Études Spécialisées Vétérinaires. Ce n’est toutefois pas la seule voie pour embrasser cette carrière. Quelles sont les autres options envisageables ?

Comment accéder aux études vétérinaires ?

L’accès à l’école nationale vétérinaire (ENV) est conditionné à la réussite de divers concours. Les titulaires d’un baccalauréat peuvent se lancer dans des études de médecine vétérinaire de plusieurs façons. Le passage par une école préparatoire vétérinaire reste le chemin classique à emprunter pour se lancer dans cette carrière. Ceux qui détiennent une licence scientifique en sciences de la vie peuvent aussi faire des études de médecine vétérinaire.

A lire également : Les dernières tendances à suivre dans le domaine de la formation professionnelle

Des possibilités d’admission sont également possibles, si vous avez :

  • Un DUT en Génie Biologique ou Biologie Appliquée ;
  • Un Master 1 ou un diplôme d’État en médecine, pharmacie ou odontologie.

Les personnes qui ont effectué une première année en École Normale Supérieure pourront également passer un concours spécifique. Cependant, un postulant n’est pas autorisé à se présenter au-delà de deux fois au concours d’entrée aux écoles nationales vétérinaires. Cette règle s’applique à tous les canaux mentionnés plus haut.

A voir aussi : Pourquoi suivre une formation licence humanités et sciences politiques à Lyon ?

Les spécialisations envisageables

Une fois que vous avez obtenu votre diplôme de Docteur vétérinaire, de nombreuses spécialisations s’offrent à vous. Les formations à envisager sont entre autres :

L’internat

Cette formation rassemble de nombreuses disciplines, et est offerte par les différentes écoles nationales vétérinaires. Les apprenants auront l’opportunité d’intervenir de façon pratique dans les CHUV. Il s’agit des Centres Hospitaliers Universitaires Vétérinaires. L’internat des écoles jouit d’une reconnaissance internationale, et est validé par le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation. Pour être recruté pour l’internat, vous devrez passer un concours national.

Les profils qui peuvent postuler sont :

  • Les détenteurs du DE français de docteur vétérinaire ;
  • Les élèves des écoles nationales vétérinaires de France ;
  • Les titulaires d’un diplôme vétérinaire équivalent obtenu à l’étranger.

L’internat peut ensuite déboucher sur un résidanat qui s’effectue sur deux années.

Le résidanat

C’est une option qui s’envisage par ceux qui souhaitent se focaliser sur une spécialité particulière. Ils pourront ainsi décrocher un diplôme de spécialiste, en passant un concours organisé au sein de l’Europe. Ce dernier est sous l’entière direction de collèges de spécialistes qui interviennent dans cette région. Quels sont les profils qui peuvent choisir le résidanat ? Cette formule est réservée aux détenteurs d’un Diplôme en Médecine Vétérinaire (DVM).

CEAV/DESV

C’est l’une des dernières possibilités pour effectuer une spécialisation en médecine vétérinaire. Ici, le postulant prépare un Certificat d’études vétérinaires approfondies (CEAV). Ce dernier peut s’accompagner au choix d’un DESV. Il s’agit d’un Diplôme d’études spécialisées vétérinaires (DESV) à passer entre deux ou trois années.

ARTICLES LIÉS