Quel CACES pour conduire une nacelle ?

Vous voulez postuler pour un emploi, mais des contraintes freinent votre accès au salariat ? Raison pour laquelle vous avez opté pour passer un CACES afin de faciliter votre adhésion dans l’entreprise de votre choix. Mais une question se pose, quel CACES est plus approprié pour l’atteinte de vos objectifs personnels ? Découvrons donc ensemble les CACES requis pour pouvoir conduire une nacelle.

Le CACES : qu’est-ce que c’est ?

Le certificat d’aptitude à la conduite en sécurité (CACES) permet de témoigner de l’expertise et des compétences d’un salarié pour la direction en sécurité d’un certain nombre d’appareils tels que des grues, des chariots moteurs et bien sûr des nacelles. C’est un dispositif mis en place par l’ensemble de la communauté sociale (assurance, institution gouvernementale et partenaires) pour assurer la sécurité des techniciens de chantiers et réduire les accidents de travail. On l’obtient à la suite d’examens rigoureux dont la réussite est sanctionnée par la délivrance d’une attestation. Suivez cette formation nacelle pour pouvoir aisément décrocher un emploi dans le secteur de la logistique.

A lire également : Où aller pour rédiger un CV ?

Les CACES spécifiques pour la maîtrise d’une nacelle

Encore appelé CACES PEMP, la CACES nacelle est de la famille des périssoires élévatrice. Elle est habituellement utilisée pour transporter plusieurs techniciens dans un chantier. Il existe trois types CACES PEMP à savoir, le CACES PEMP de Catégorie A qui permet aux individus de travailler sur une plateforme inanimée soutenue par un véhicule. Ce dernier est compartimenté par deux permis distincts : le permis nacelle 1A et le permis nacelle 1B. D’autre part, on distingue le CACES PEMP de catégorie B qui est attribuée aux nacelles associées aux camions. Enfin, on a le CACES PEMP de catégorie C qui permet à ses titulaires de maîtriser un élévateur en mouvement.

A découvrir également : Devenir agent immobilier : comment faire ?

ARTICLES LIÉS