Le régisseur général, le chef d’orchestre dans l’ombre

Dans le monde du spectacle, du cinéma, de la danse, du cirque et dans d’autres univers, le régisseur général est le professionnel qui travaille dans l’ombre, mais sans qui, on ne peut profiter de la magie. On peut dire que de toute l’équipe, c’est un des membres qui a une lourde charge de travail : il s’occupe de l’organisation humaine et matériel, il répartit les tâches, il gère les plannings et le budget, il s’assure du bon déroulé de l’événement ou du tournage… Faisons le point sur le métier de régisseur général.

Les missions du régisseur général

Les missions que nous avons citées ci-dessus ne représentent qu’une partie du travail du régisseur général. C’est lui qui s’occupe de l’intégralité de l’organisation logistique et technique d’un événement. Quand on dit « événement », ce n’est pas forcément un spectacle, mais ça peut également être une manifestation, un tournage télévisuel ou cinématographique.

A découvrir également : Découvrez le métier de commercial dans le textile

Il est également chargé de l’organisation matérielle. Il se plie aux exigences de la production et en fonction du budget, il détermine les besoins en personnel, en matériel et en moyens techniques. Il peut également participer à la décoration du lieu de l’événement.

Le régisseur général s’assure également du bon déroulé de cet événement. Pour ceci, il établit le budget et le planning de toute l’équipe. Le jour de l’événement, on peut également le retrouver sur le terrain pour l’accueil du public. Il va s’activer à mettre en place des mesures de prévention pour garantir la sécurité et la sûreté des professionnels et du public. Le régisseur général s’occupe de tout ce qu’il faut pour que les équipes travaillent dans de bonnes conditions. Pour tout problème sur le lieu d’événement, c’est à lui qu’on fait appel pour le régler.

A lire également : Quels sont les limites de l’externalisation des ressources humaines ?

Dans le milieu du cinéma, le régisseur général collabore étroitement avec le directeur de production. Avant le tournage, il travaille déjà beaucoup en faisant le repérage des lieux, en déterminant les moyens techniques, artistiques et logistiques nécessaires et en organisant le lieu d’accueil pour les acteurs et l’équipe de tournage. Dans les petites boîtes de production, on peut confier au régisseur général le recrutement et la gestion du personnel ainsi que l’exécution des démarches administratives nécessaires au tournage.

Devenir régisseur général

Pour exercer ce métier, il faut suivre une formation régie générale. Quelques écoles proposent ce type de formation. Après trois à cinq années d’études, vous pourrez décrocher un diplôme avec une spécialisation. Après trois années d’études, vous pourrez avoir un Diplôme national des métiers d’art et du design avec une mention spectacle ou un bachelor spécialisé dans la régie générale. Deux années de formation en plus vous permettront d’avoir un Master spécialisé directeur technique.

Avant de vous renseigner sur les formations pour devenir régisseur général, prenez connaissance des compétences et des qualités requises pour ce métier. Ce métier ne convient surtout pas aux personnes au tempérament fragile. Pour être régisseur général, il faut avoir une excellente condition physique. Il faut également être résistant au stress, car le régisseur général, même avec une organisation militaire, fera face à différents problèmes qu’il devra résoudre rapidement.

La rigueur, le sens de l’organisation et la débrouillardise sont également des qualités requises pour être régisseur général. Pour exercer ce métier, il faut aussi être une personne polyvalente : le travail du régisseur général passe de la paperasse aux branchements des appareils techniques. Ne choisissez pas non plus ce métier si vous n’êtes pas tenace.

Il faut comprendre que même après une bonne formation, vous n’allez pas directement décrocher un poste de régisseur général. Vous commencerez sûrement en tant que stagiaire et gravir petit à petit les échelons en allant de régisseur adjoint, en passant par régisseur de son ou de lumière pour arriver au régisseur général.

ARTICLES LIÉS