Contrôleur de gestion : tout savoir sur ce métier

« Contrôleur de gestion », c’est un nom de métier assez explicite, mais vous devez comprendre que la personne qui occupe ce poste ne fait que contrôler. C’est un poste clé dans une entreprise, car le contrôleur de gestion participe activement au bon fonctionnement de la structure.

A lire également : Comment bien recruter un candidat ?

Contrôleur de gestion, c’est quoi ?

Pour faire simple, le contrôleur de gestion est le garant du fonctionnement de l’entreprise. Il s’assure que toutes les ressources de l’entreprise soient utilisées de manière efficace. Pour ce faire, il peut concevoir ou proposer des outils performants pour que chaque service puisse évaluer l’impact de leur stratégie et de leurs actions.

Dans les entreprises, c’est le contrôleur de gestion qui s’occupe du management du système de pilotage. On peut également lui confier l’élaboration des tableaux de bord pour les managers. Les compétences du contrôleur de gestion ne se limitent pas uniquement à la gestion proprement dite. Il a aussi des connaissances poussées en comptabilité et en analyse des coûts. Il peut donc être amené à faire l’analyse des coûts et à l’établissement des budgets.

A découvrir également : Les opportunités professionnelles à Bar-le-Duc : offres d'emploi, recrutement et conseils pour trouver un job

Vous retrouvez-vous dans ce poste ? On ne devient pas contrôleur de gestion du jour au lendemain. Ce poste demande quelques compétences particulières et les entreprises peuvent même exiger un diplôme ou un certificat. Cliquez ici pour en savoir plus sur ces formations qui peuvent vous mener vers ce poste.

Que fait le contrôleur de gestion exactement ?

Les missions du contrôleur de gestion, qu’il soit dans une grande ou petite entreprise, tournent autour de la mise en place de la procédure de gestion avec les actions « solutions ». C’est lui aussi qui décide des indicateurs clés des tableaux de bord avec les outils de pilotage. Il peut également s’occuper de l’élaboration des budgets, et ce, pour tous les services et du suivi des résultats.

Vous avez compris : le contrôleur de gestion agit sur :

  • L’efficacité de l’entreprise en maintenant le cap pour atteindre les objectifs,
  • L’efficience en exploitant de manière optimale les ressources disponibles.

Détrompez-vous : ce n’est pas uniquement dans les grandes entreprises qu’on retrouve le contrôleur de gestion. Dans certaines moyennes et petites entreprises, on peut également trouver ce poste. Cependant, avoir un contrôleur de gestion dans sa structure, même si elle est petite, présente de nombreux avantages. Cette personne pourra ainsi se concentrer sur la performance des stratégies. Il peut par exemple faire des reportings mensuels et proposer des tirs en cas de défaillance.

Les compétences clés du contrôleur de gestion

Le contrôleur de gestion est un expert qui doit avoir des compétences techniques mais aussi relationnelles pour réussir dans son travail. Il doit être capable d’analyser les chiffres, de comprendre les enjeux et de proposer des solutions. C’est donc un métier très exigeant qui nécessite une forte capacité d’adaptation aux contextes changeants.

  • L’expertise comptable : le contrôleur de gestion doit maîtriser parfaitement la comptabilité,
  • L’esprit d’analyse : il faut être capable d’analyser et d’interpréter des données financières complexes,
  • L’autonomie : travaillant souvent seul ou avec une petite équipe, le contrôleur de gestion doit savoir faire preuve d’autonomie,
  • L’esprit critique : il ne suffit pas de collecter l’information ; elle doit être validée puis analysée afin que ressortent ses liens avec les autres éléments budgétaires avant toute prise décisionnelle.

En plus des compétences techniques, le savoir-être est aussi important pour ce poste. Le contrôleur de gestion doit avoir un excellent sens relationnel car il travaille en étroite collaboration avec différents services. Il devra ainsi communiquer efficacement auprès du service financier ou encore la direction générale.

Pour être performant dans son job, cet expert gagnerait à avoir :

  • une grande capacité d’écoute,
  • une forte adaptabilité,
  • une grande autonomie,
  • une excellente capacité à communiquer.

Comment devenir contrôleur de gestion : formation et parcours professionnel

Le contrôleur de gestion est un métier à forte responsabilité qui exige une formation solide. En effet, pour exercer ce métier, il faut disposer d’un niveau Bac +5 minimum, généralement en comptabilité ou en finance.

Les formations les plus courantes sont les suivantes :

  • Master en contrôle de gestion,
  • Diplôme d’expertise comptable (DEC),
  • MBA Finance et Contrôle de Gestion.

Le diplôme ne fait pas tout et l’expérience professionnelle peut être déterminante dans la carrière du contrôleur de gestion. En effet, les stages permettent souvent aux étudiants d’avoir une première expérience professionnelle significative.

Au-delà du cursus scolaire ou des expériences professionnelles antérieures, certains traits de caractère doivent être mis en avant pour réussir au poste. Le candidat doit avoir une excellente capacité analytique ainsi qu’un goût prononcé pour les chiffres. Il doit aussi faire preuve d’une grande rigueur dans son travail ainsi que savoir travailler sous pression.

Il est possible pour ceux qui souhaitent évoluer vers ce type de fonctionnalités après quelques temps dans leur entreprise ou domaine respectif. Cela nécessite cependant une vraie motivation et beaucoup d’investissement personnel afin d’apprendre le métier sur le tas tout en continuant à assurer ses fonctions actuelles.

Pour devenir contrôleur de gestion, il est recommandé d’avoir une formation en finance ou en comptabilité et/ou une expérience professionnelle solide dans l’analyse financière. Il faut aussi savoir faire preuve d’une grande rigueur, avoir un bon relationnel et être capable de travailler sous pression. Le métier étant très exigeant mais aussi offrant des perspectives intéressantes, il peut constituer une carrière passionnante pour ceux qui souhaitent relever les défis du monde financier avec succès !

ARTICLES LIÉS