Apprendre à chanter : 3 techniques efficaces pour améliorer sa voix

La musique est un hobby pour certains, mais pour d’autres, il s’agit d’une passion qui se transforme en une profession. Que vous soyez dans l’un ou l’autre des cas, sachez que chanter requiert des préalables. Il y a d’autres efforts que vous devez réaliser si vous souhaitez faire de progrès vocaux. Échauffer sa voix, faire les exercices de voix, s’entrainer à projeter des sons… voilà autant de techniques qui permettent à tout chanteur d’atteindre l’étape de la virtuosité.

1.      Bien échauffer sa voix

On ne chante pas sur une longue durée en un claquement de doigts. Étant donné que la production de sons nécessite un certain nombre d’efforts exigeants, il est important d’échauffer votre organe. En effet, le meilleur exercice ici consiste à bien placer vos notes en montant et descendant en gamme. Cela suppose que vous devez nécessairement disposer d’un piano. C’est aussi un sacrifice qui vaut le coup même si vous prenez des cours de chant.

A découvrir également : 3 formations pour les créatifs

Si vous avez de l’oreille, il est recommandé de faire un acapella en partant du grave vers l’aigu. Cependant, gardez la bouche fermée, car cela vous permet de ne pas forcer. Soyez surtout détendu et à l’aise et émettez des sonorités infantiles, ce qui implique des claquements de joues et de lèvres et l’imitation de bruit de moteur. Cela paraît peut-être ridicule, mais sachez que le ridicule n’a jamais été mortel. La résistance des cordes vocales se trouve également à ce prix. Pour finir, retenez que cet exercice se fait le matin ou avant de chanter et la durée doit varier entre 10 et 30 minutes.

2.      Faire des exercices de respiration

La manière dont vous respirez a directement un impact sur votre voix. Plus, vous avez un bon souffle, plus, la qualité de votre voix est optimale. En effet, même si l’on consent que la respiration constitue un acte spontané, il est possible d’améliorer votre technique pour optimiser votre aisance vocale. À ce propos, il existe de nombreux exercices à faire, mais on se contente de vous en dévoiler un. Ce dernier consiste à vous mettre en position couchée sur le dos.

Lire également : Kahoot : créer des questions en classe

Posez un gros livre sur votre poitrail. Respirez comme vous le faites d’habitude. La seule différence ici, c’est le fait de chercher et sentir toutes les parties du corps qui sont sollicitées au cours de l’exercice. Par exemple, il s’agit des abdominaux, des côtes, du périnée, etc. Pour plus d’efficacité, gardez votre poumon plein pendant au moins 5 secondes, puis expirez l’air lentement en veillant à ce que le livre ne tombe pas brusquement.

Aussi, il est recommandé de privilégier la respiration abdominale. Encore connue sous l’appellation de respiration intercostale diaphragmatique, elle consiste à concentrer la respiration sur le bas en ouvrant sensiblement vos cotes flottantes.

3.      S’entrainer à se faire entendre

En tant que chanteur professionnel ou amateur, vous avez pour défi de projeter des sons, d’avoir une voix qui soit véritablement puissante. L’exercice à ce niveau consiste à contracter considérablement votre périnée en voulant émettre une sonorité. Par la suite, contractez également les abdominaux en faisant un « sss ». Vous devez continuer ce dernier exercice jusqu’à perdre complètement la réserve d’air envoyé dans le poumon. Relâchez maintenant les muscles et, sans rien forcer, votre organisme aura le réflexe de récupérer l’air de la même façon.

Par ailleurs, n’hésitez pas à faire appel à un professeur de chant pour travailler les harmoniques. Cette astuce est indispensable en ce sens qu’elle vous permet de donner de timbre et plus d’attraits en matière de couleur à votre voix.

Pour finir, apprenez à sourire en chantant au cours de vos exercices. Certes, cela paraît moins aisé, mais il vaut le coup, car il vous permet de poser votre voix dans la partie des résonateurs. Par ricochet, vous aurez la facilité de Céline Dion à projeter la voix.

ARTICLES LIÉS