Quel forme peut prendre un contrat ?

A lire également : Comment se débarrasser d'un salarié ?

Après de nombreuses interviews, vous avez trouvé le candidat idéal ! Et il est temps d’embaucher votre premier employé.

Cependant, avant qu’il ne vienne dans votre entreprise, vous devez conclure un contrat de travail formel .

A voir aussi : Où trouver de l'alternance ?

contrat de travail, définition

Le contrat de travail est un acte juridique qui réglemente la relation entre employeur et salarié et permet de définir les conditions d’emploi occupées (durée, lieu, salaire, etc.).

Veuillez noter qu’il existe cinq types de contrats de travail dans le secteur privé : CDI, CSD, lettres de change, CTT et intermittent. Chaque type de contrat de travail est spécifique et convient mieux à certaines entreprises qu’à d’autres.

Quels sont donc les différents types de contrats de travail en droit français ?

Comment choisir celui qui convient le mieux à votre environnement ?

Idéalement, le choix du type de contrat de travail devrait être fait dans les entrevues en amont. Ce choix est fait en fonction de la situation de votre entreprise et de l’expérience de votre employé.

Pour vous aider dans cette tâche, votre cabinet d’audit en ligne Sba Compta vous propose de voir en détail les différents types de contrats de travail prévus par le droit français du travail.

1. Le contrat pour une durée indéterminée ou CDI

Qu’ est-ce qu’un CDI ?

Il s’agit du type de contrat de travail le plus courant en raison de la stabilité qu’il assure à la fois à l’employeur et à l’employé.

Il s’agit d’un contrat qui ne prévoit pas de date de fin pour l’exécution du contrat conclu entre les deux parties.

Ce type de contrat de travail peut être à temps plein (35 heures par semaine) ou à temps partiel (moins de 35 heures par semaine), et l’horaire doit être inclus dans le contrat.

Cependant, cela ne signifie pas que l’employé restera toujours dans l’entreprise avec laquelle il a signé un CDI : les deux parties peuvent convenir de résilier le contrat.

Si l’une des parties estime qu’il y a eu violation grave de l’autre, elle peut également résilier le contrat de travail sous certaines conditions.

fin de compte, le salarié peut résilier (si nécessaire après un délai de préavis) en raison d’une violation du contrat En de travail ou en cas de désaccord grave avec l’employeur (ce qui lui donne droit à une indemnisation si l’inconduite grave n’est pas établie).

Vous voulez écrire un CDI ?

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la loi n’exige pas un contrat écrit pour formaliser un contrat CDI (sauf dans le cas d’un CDI à temps partiel et si la convention collective applicable l’exige).

Dans le cas où il n’est pas écrit en noir et blanc, l’employeur doit fournir à l’employé un double de la déclaration de pré-embauche (EPAE), qui est remise à l’organisme de sécurité sociale, qui stipule :

  • le titre du poste en place,
  • la date d’emploi,
  • la durée du contrat,
  • la convention collective en vigueur ;
  • le nombre de jours fériés payés
  • et la durée de la notification.

Votre comptable Sba Compta vous recommande de passer par un cadre qui a été écrit pour mieux vous protéger en cas de litige. Nos équipes de professionnels expérimentés guideront vos gestion sociale pour vous.

Bon à savoir : de France, le CDI est la norme, c’est la qualification qui s’applique comme standard à un contrat de travail oral. Cela signifie qu’en l’absence d’un contrat de travail ou si vous prenez trop de temps pour renouveler le contrat d’un employé, l’employé fournira son contrat en tant que CDI par défaut.

2. Le contrat à durée déterminée (CDD)

Contrairement à l’ICD, le type de DCT prévoit une période temporaire de collaboration entre l’employeur et l’employé.

Le DCT est formalisé par écrit et envoyé au personnel dans les 48 heures suivant le recrutement.

Attention, puisque le CDI est la norme en droit du travail, il est nécessaire d’établir la raison du choix d’un contrat de travail temporaire dans le contrat de travail.

Quelles sont les raisons possibles de la recours au DCT ?

L’ employeur n’a le droit de souscrire à un contrat que dans les cas suivants :

  • Un remplaçant pour une personne absente
  • Une augmentation temporaire de l’activité de l’entreprise
  • Dans le cadre d’une mission temporaire par nature (emplois saisonniers, récolte, etc.)
  • Ou dans certains cas très spécifiques, par exemple les contrats de travail, les emplois pour l’avenir… envisager de consulter la liste exhaustive de la Direction de l’information juridique et administrative).

Assurez-vous de clarifier cette information dans le contrat de travail, car une erreur peut conduire à la requalification par un juge en tant que contrat indéfini.

Le DCT peut être renouvelé deux fois et cesse au moment de la signature du contrat date convenue par écrit. Ce contrat peut éventuellement être converti en CDI.

Différents types de contrats

Sachez qu’il existe des types de contrats à durée déterminée (y compris les dates de début et de fin) et les contrats à durée déterminée.

En cas de durée inexacte, le contrat de travail se termine avec le moment de l’achèvement de l’objet pour lequel il a été conclu.

Par exemple, dans le cas d’un contrat, en raison de l’échange d’un employé absent, le contrat ne prend fin que lorsque l’employé revient.

renouvellement d’un contrat à durée déterminée

Le type de contrat de travail avec une durée inexacte ne peut pas être renouvelé.

Un certain contrat à durée déterminée ne peut être renouvelé que deux fois au maximum deux fois. Il doit y avoir une raison précise pour ce renouvellement.

La durée maximale du contrat et ses éventuels renouvellements peuvent s’appliquer à certaines Les exceptions ne dépassent pas 18 mois (vous pouvez consulter le ministère du Travail, si nécessaire, la liste complète des cas spéciaux avec la durée maximale de la durée limitée).

Entrepreneurs, assurez-vous de signer le changement de l’extension de CDD avant la résiliation du contrat, au risque de le voir à nouveau comme un contrat permanent !

3. Contrat alternatif

Ce contrat, qui a reçu une forte demande ces dernières années, permet de basculer entre les périodes de formation théorique et le temps de travail dans les entreprises afin d’obtenir des qualifications professionnelles. Il existe deux types d’entre eux :

Le contrat de formation

Le contrat de formation est une forme de contrat réservée aux jeunes âgés de 16 à 25 ans pour faciliter l’insertion professionnelle des jeunes diplômés.

Selon l’achèvement créé (DUT, BTS, Bachelor ou Master) peut prendre de six mois à trois ans.

Le contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation s’applique également aux personnes âgées de 16 à 25 ans et est également demandé par les demandeurs d’emploi âgés de 26 ans et plus.

Il peut s’agir d’un CDI ou d’une durée limitée de six mois à un an et ouvre la voie à l’obtention d’une qualification professionnelle (titre, diplôme ou certificat de qualification professionnelle).

4. Contrat de travail temporaire (préliminaire)

Ce type de contrat de travail est convenu entre les deux parties pour une affectation temporaire bien définie et concerne un tiers, tel qu’une agence intérimaire agissant comme intermédiaire entre l’employé et l’employeur.

Par conséquent, deux contrats sont signés, le premier entre la compagnie et l’Office intérimaire, le second entre l’Office et l’Office intérimaire. Employés.

Pour les heures de travail allant jusqu’à un mois, la période probatoire ne peut excéder deux jours.

Quelles sont les raisons possibles de recourir à la personne agissant ?

L’ employeur n’a pas le droit de recourir à un contrat à durée déterminée uniquement dans les cas suivants :

  • Un remplaçant pour une personne absente
  • Une augmentation temporaire de l’activité de l’entreprise,
  • Dans le cadre d’une mission temporaire par nature (emplois saisonniers…)
  • , Embaucher un consultant pour une apparence externe et objective
  • Ou dans certains cas très spéciaux qui peuvent être vus ici.

En aucun cas, cela ne devrait être un moyen d’assurer le fonctionnement permanent de l’entreprise.

En outre, le recours à un emploi temporaire est interdit pour des raisons économiques dans les six mois suivant le licenciement.

5. Contrat de travail intermittent (CDII)

Le contrat temporaire à durée déterminée (CDII) n’est approuvé par le Code du travail que pour certaines activités, formations, activités saisonnières, loisirs ou autres activités touristiques.

L’ emploi permanent s’applique, mais lorsque les périodes d’emploi et de chômage varient au fil du temps et évite le recours à une série de contrats à durée déterminée.

Il s’agit d’un type de contrat de travail du CDI comportant certaines clauses obligatoires spécifiques : durée minimale de travail, durée de travail, rémunération, qualifications requises et temps de travail.

Attention : L’employeur ne peut utiliser ce type de contrat de travail que si cela est permis par une convention collective ou une convention collective est.

Après tout, ce type de contrat de travail doit être bien distingué du contrat soi-disant « habituel », qui est réservé aux intermittteurs du spectacle.

Besoin de conseils pour rédiger votre législation ?

Et si vous laissez les experts faire cela pour vous ?

Votre Compta SBA Online Accountant est là pour vous aider à atteindre votre projet d’entreprise !

Nos équipes d’experts mettent en place la comptabilité, les bilans, les salaires, les légaux, déclaratifs, les flux de trésorerie, la TVA…

Résultats :

  • Vous gagnez du temps
  • Ils sont conformes à la loi
  • Obtenez des réponses à vos questions grâce à votre coach d’affaires dévoué qui connaît bien votre cas

Aller à 100% DIGITAL

Votre gestion entière en un seul clic

Obtenez votre devis gratuit sur le meilleur tarif de réservation en ligne Sba Compta dès maintenant

Libérez-vous des contraintes de gestion

Développez votre entreprise !

ARTICLES LIÉS